LA PRIÈRE EXPLOSIVE DE JAEBETS

Jaebets invoqua le Dieu d’Israël, en disant: Si tu me bénis et que tu étendes mes limites, si ta main est avec moi, et si tu me préserves du malheur, en sorte que je ne sois pas dans la souffrance!… Et Dieu accorda ce qu’il avait demandé.


1 Chroniques 4: 10

Jésus était dans une des villes ; et voici, un homme couvert de lèpre, l’ayant vu , tomba sur sa face , et lui fit cette prière : Seigneur , si tu veux , tu peux me rendre pur. Jésus étendit la main, le toucha, et dit : je le veux, sois pur. Aussitôt la lèpre le quitta.

Luc 5: 12-13

Yaebets (mot hébreu) = douleur=souffrance=il cause de la souffrance

Yaebets est le nom d’un homme de Juda, sa mère l’appela ainsi, parce qu’elle avait enfanté avec douleur.

La prière de la foi faite avec insistance sauve de vies, au nom de Jésus.

Ayant constaté la souffrance dans laquelle il avait grandi, Yaebets voulait changer le standing peu reluisant qu’affichait sa vie à ses propres yeux et au sein de sa communauté. Il a à cet effet réalisé que sans l’assistance surnaturelle de l’Éternel dans sa destinée, il lui serait pratiquement difficile, voire impossible, de triompher du mal. Il avait donc pris la ferme décision de se libérer à tout prix de cet esprit de stagnation qui l’a escorté depuis sa venue dans ce monde.

C’est pourquoi cette prière efficace de Yaebets a transformé de manière radicale sa vie. Ainsi, nous pouvons dire que la prière de la foi l’a délivré de la souffrance dont il a été victime depuis sa naissance. Dieu a entendu ses supplications et l’a soustrait de l’héritage négatif qu’il avait reçu de ses parents.

Effectivement, la prière de la foi a affranchi Yaebets de la condamnation dont il a été enveloppé depuis sa conception dans le ventre de sa mère.

Partant de ce fait, je veux te dire aujourd’hui que l’Éternel est en train de vider de sa substance le nom spirituel de « souffrance, sclérose, stagnation, chômage, pauvreté, maladie, célibat ou stérilité » que tu as porté depuis longtemps, au nom de Jésus.

Le temps de ta promotion exceptionnelle avec un nouveau nom de gloire est arrivé, au nom de Jésus.

Comment prier ?

Je lave mes mains dans l’innocence, et je vais autour de ton autel, ô Éternel !

Psaumes 26: 6

Si tu n’es pas encore né de nouveau en Christ, je t’exhorte à recevoir tout d’abord par la prière Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur personnel de ta vie en cliquant ICI.  

N’oublions pas de toujours nous sanctifier dans toute notre conduite, car tout ce qui est impur ne peut en aucun cas s’approcher de l’autel de Dieu dans la prière (1 Timothée 2 : 8, Psaumes 26 : 6). Confesse sincèrement tes péchés, lave tes mains dans le sang de Jésus avant de t’avancer dans le temple spirituel de l’Éternel.

Ensuite, adapte ou personnalise la prière ci-après selon ta situation, sous l’inspiration du Saint-Esprit, au nom de Jésus. Dis au Seigneur de manière précise (même s’Il le sait déjà) ce qui trouble ta vie.

Invoque maintenant le Roi du Ciel et de la Terre, en disant : Père Éternel, si tu me bénis et que tu étendes mes limites, si ta main est avec moi, et si tu me préserves du malheur, en sorte que je ne sois pas dans la souffrance (parle clairement de ta souffrance), au nom de Jésus !

Et Dieu, au nom de notre Seigneur Jésus-Christ, va élargir ton territoire de bénédictions , et te préservera dans sa grande fidélité du mal. Amen !

Réjouis-toi, stérile, toi qui n’enfantes plus ! Fais éclater ton allégresse et ta joie, toi qui n’as plus de douleurs ! Car les fils de la délaissée seront plus nombreux que les fils de celle qui est mariée, dit l’Éternel.


Ésaïe 54 : 1

Après avoir fait cette prière (avec insistance), la Bible nous dit que Jaebets était plus considéré que ses frères. Allonge tes cordages et déploie tes couvertures, toi qui n’enfantais pas, car tes fils seront plus nombreux que les fils de celle qui est mariée, au nom de Jésus. Crois seulement !

Le Seigneur Jésus-Christ revient bientôt.

TKM-TONY KUNSENDE

RUTH, LA MOABITE QUI EST DEVENUE ANCÊTRE DE JÉSUS-CHRIST (VIDÉO ET TEXTES)

Salmon engendra Boaz de Rahab; Boaz engendra Obed de Ruth; Obed engendra Isaï;

Matthieu 1 : 5

Il est tout d’abord important de savoir que les évènements racontés dans les Saintes Écritures sur la vie de Ruth la Moabite se sont déroulés au temps de Juges. Cependant, le livre sur le témoignage extraordinaire de la foi de Ruth a été écrit à l’époque de David. L’auteur de ce récit demeure inconnu même si certaines sources parlent du prophète Samuel.

Les Moabites sont en fait les descendants de Moab, fils de Lot et de sa fille ainée (Genèse 19 : 37). Ils descendent donc d’une relation incestueuse entre Lot et sa fille, dont l’épouse a été transformée en une statue de sel à cause de son fort penchant pour le monde.

En effet, à l’époque des juges, pour fuir la famine qui sévissait dans le pays d’Israël, Elimélec séjourna dans la région de Moab avec sa femme Naomi et ses deux fils qui ont épousé sur place les Moabites Orpa et Ruth (Ruth 1 : 1-5).

Orpa, épouse de Kiljon et belle-sœur de Ruth, préféra rester au pays de Moab après la mort d’Elimélec son beau-père et ses deux fils. Alors que Ruth, épouse de Machlon, choisit sagement de suivre et de demeurer avec Naomi en Israël. Cette jeune veuve moabite s’est attachée à sa belle-mère en laissant derrière elle sa terre natale ainsi que sa famille. Elle n’a pas du tout cherché à se conformer aux mœurs de jeunes femmes de son époque. Elle a fait plutôt de l’Éternel ses délices contre vents et marées. Quand tout allait mal pour elle, c’est en ce moment-là qu’elle a exprimé noblement sa fidélité à l’Éternel. Elle n’a pas eu tort de compter sur la bonté de notre Père céleste, car Il procure de grandes richesses à ceux qui lui sont fidèles.

Si vous avez de la bonne volonté et si vous êtes dociles, Vous mangerez les meilleures productions du pays;

Ésaïe 1 : 19

Ruth est le modèle d’une femme vertueuse non juive résolument constante dans sa foi et ses convictions tant morales que spirituelles. Elle a rompu définitivement, sans hésiter, avec l’héritage négatif de ses pères en s’attachant docilement à sa belle-mère et surtout au Dieu d’Israël. Elle a offert son corps, sa jeunesse ainsi que sa beauté sur l’autel de Yahvé comme un sacrifice vivant, saint et agréable à Dieu (Romains 12 : 1).

Elle a écouté humblement le conseil de Naomi sa belle-mère comme Esther l’avait fait auprès de Mardochée. « Le fer aiguise le fer », enseignent les Proverbes. Effectivement, Ruth a été aiguisée par son mentor Naomi inspirée par l’Esprit du Seigneur. Cette relation d’aide purement providentielle entre ces deux femmes a offert à la femme vertueuse de Moab le repos parfait et « la grâce excellente descendant d’en haut, du Père des lumières » qu’aucune force ne peut déboulonner (Jacques 1 : 17).

Car Dieu n’est pas injuste, pour oublier votre travail et l’amour que vous avez montré pour son nom, ayant rendu et rendant encore des services aux saints

Hébreux 6 : 10

C’est pourquoi la récompense de Ruth a été extraordinaire, en même temps dignement intemporelle de la part de l’Éternel qui pèse toutes les actions des humains en rendant à chacun selon ses œuvres. Oui, notre Dieu est fidèle, car « Il n’est pas injuste, pour oublier l’amour que vous avez montré pour son nom, ayant rendu et rendant encore des services aux saints » (Hébreux 6 : 10).

La main de Dieu, de manière merveilleuse a fait sortir d’une situation tragique des rois aux trônes éternels. L’union légitime et puissante de Boaz avec Ruth devant El Shaddai, a donné naissance au grand-père du roi David. De ce fait, Ruth fait partie désormais de la généalogie de notre Seigneur Jésus-Christ. Quelle grâce ! 

Sois fidèle jusqu’à la mort en fixant tes yeux sur Élohim-Yahvé qui retourne les situations sans espoir, au nom de Jésus ; ainsi tu auras certainement la couronne de vie et de justice.

 Le Seigneur Jésus revient bientôt !

TONY KUNSENDE-TKM