DANIEL, PROPHÈTE DE LA PURETÉ DANS UNE SOCIÉTÉ CORROMPUE

et qu’il y eût au milieu de lui ces trois hommes, Noé, Daniel et Job, ils sauveraient leur âme par leur justice, dit le Seigneur, l’Eternel.

Ézéchiel 14 : 14

Mais celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé.

Matthieu 24 : 13

Daniel, l’un de grands prophètes de la Bible, auxquels sont imputés certains livres de l’Ancien Testament, a été emmené en captivité, dans son adolescence, à Babylone par le roi de Babylone qui avait détrôné Jojakim ou Joaquin en 597 av. J-C. pour le remplacer par Sédécias.

Daniel et ses trois compagnons juifs faisaient partie de l’élite juive que le roi Nabuchodonosor avait déportée pour être à son service. Beltschatsar, son nom chaldéen, a vécu et servi, pendant une longue période, à la cour des rois Nebucadestar, Darius et Cyrus le grand.

Comme tous les grands serviteurs de Dieu dans les Saintes-Écritures, Daniel était un homme de prière continuelle et intense. Il priait trois fois le jour pour marcher fidèlement selon la volonté de Dieu (Daniel 6 : 10). Bien qu’il soit resté un long moment dans la cour du roi de Babylone, sa foi en son Dieu n’avait pas été altérée par les affres d’un pouvoir païen.  Il n’était pas un flatteur ni un fanatique du roi à la quête d’un positionnement politique. Il ne tronquait pas non plus les Écritures pour l’intérêt de l’homme fort de Babylonie. Non, Daniel vivait pour demeurer dans la vision et la mission que Yahvé lui avait confiée. Il ne faisait pas de contextualisation abusive et délictueuse pour se remplir les poches dans l’intention de s’enrichir illicitement. Le prophète Daniel ne courait pas derrière l’or de la cour royale comme l’avaient fait Balaam et Guéhazi (Jude 11; 2Rois 5 : 25-27).

Il important de souligner qu’il existe une grande ressemblance entre la vie de Daniel et celle de Joseph. Tous deux ont été emmenés captifs pendant leur jeunesse. Ils étaient des exemples, et ont servi à la cour d’un roi. Tous deux ont été injustement persécutés, leurs difficultés ont été des tremplins qui les ont propulsés vers des honneurs, et c’est en interprétant des rêves qu’ils sont parvenus au pouvoir. Ils ont vécu dans la pureté, au sein des sociétés corrompues. Enfin, tous les deux sont morts en une terre étrangère.

À l’instar de Joseph et Moise, Daniel a été à la fois un homme d’État et un prophète. Comme élu du Très-Haut, il a reçu une vision panoramique dont la portée dépasse celles des autres prophètes (Bible Thompson). Les visions divines de Daniel l’ont porté au-delà de la venue de Christ et lui ont fait voir le Messie montant sur le trône, en tant que Roi des rois. Il est tout particulièrement le prophète des derniers jours.

Avec l’Esprit de sainteté de notre Seigneur Jésus-Christ, il est possible pour le Corps de Christ de vivre dans la pureté dans nos sociétés dominées par les ténèbres de la vanité. Malgré le nombre croissant de persécutions à l’égard de chrétiens dans le monde entier en ces temps de la fin, il n’est pas impossible d’avoir une foi inébranlable en Jésus-Christ, notre Sauveur. Celui qui persévéra jusqu’à la fin sera sauvé (Matthieu 24 : 13).

Le Seigneur Jésus revient bientôt.

Tony Kunsende

AGISSONS AVEC FERMETÉ CONTRE LE SÉDUCTEUR

« Il séduira par des flatteries les traîtres de l’alliance. Mais ceux du peuple qui connaîtront leur Dieu agiront avec fermeté ».

Daniel 11: 32


Mais l’Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s’attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons, par l’hypocrisie de faux docteurs portant la marque de la flétrissure dans leur propre conscience, prescrivant de ne pas se marier, et de s’abstenir d’aliments que Dieu a créés pour qu’ils soient pris avec actions de grâces par ceux qui sont fidèles et qui ont connu la vérité.


1 Timothée 4: 1-3

Selon le Nouveau Dictionnaire Biblique , la séduction est « le fruit de la tentation. Elle a toujours pour auteur quelqu’un qui nous veut du mal. Elle cherche à nous détourner  de l’obéissance due à Dieu »(2002).

La séduction est un acte de corruption posé par l’adversaire dans le but de supprimer l’immortalité et la vérité que nous avons reçues en Christ (Jean 11 : 26-27, Romains 8 : 13). Elle est une de clés de ténèbres ouvrant grandement les portes de la perdition à ses ennemis vaincus.  Le maitre de la séduction , le diable,  séduit et subjugue , sans effort , les âmes non couvertes par le sang de Jésus.

Sans tenir compte du contexte politico-historique dans lequel surgit la citation de Daniel mentionnée dans cet article, il est tout de même important de signaler que Satan et ses auxiliaires séduisent facilement, par les flatteries, les chrétiens mal affermis quand ils se déguisent en anges de lumières ( 2 Corinthiens 11 : 14-15).

Ces temps de la fin sont marqués par l’apostasie du plus grand nombre en raison de déploiement des missiles de séduction fabriqués par Satan , l’accusateur des croyants (1Tim4 :1).

Les agents prédateurs de Lucifer se transforment en des faux docteurs en vue de piéger les âmes mal affermies. Ils caressent du plat de la main au moyen de fausses doctrines et de faux raisonnements les chrétiens immatures, déroutés  par le miroitement du système de ce monde .   Les Saintes Écritures exhortent , à cet effet , le peuple de l’alliance en Christ, à approfondir sa connaissance de Dieu afin d’ agir avec fermeté. Ceux qui connaissent véritablement le seul Père Céleste, et son Fils, le Seigneur Jésus-Christ, ne seront jamais capturés par les pièges du Séducteur quelle que soit l’ampleur de leurs subtilités.

Ils ont les yeux pleins d’adultère et insatiables de péché; ils amorcent les âmes mal affermies; ils ont le coeur exercé à la cupidité; ce sont des enfants de malédiction. 

2 Pierre 2: 14

La connaissance authentique de Dieu n’est pas comparable à la connaissance de philosophies de ce monde. En d’autres mots, « Quiconque est de la vérité écoute ma voix » avait déclaré le Seigneur Jésus devant Ponce Pilate, selon l’évangile de Jean. En effet, la vérité de Dieu est unique , elle a été révélée par le Seigneur Jésus-Christ , qui s’est présenté , à juste titre, comme étant , à la fois, la vérité salvatrice de l’humanité, et destructrice des œuvres de ténèbres.  


Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.

Jean 14: 6

Dans la pensée biblique , Jésus-Christ, le Ressuscité, est la vérité personnifiée (Jean 14 : 6 , Apocalypse 1: 4-6).  Il est , par conséquent, hors de question de parler de la vérité  relative que prône certains courants philosophiques de ce monde. N’en déplaise aux “postmodernistes”, cette certitude constitue le socle de la saine doctrine chrétienne.

La vraie connaissance de Dieu, en Jésus , donne aux chrétiens nés de nouveau , par la puissance du Saint-Esprit, la vie éternelle et une ferme assurance d’agir dans la volonté divine. « Or la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé  Jésus-Christ » (Jean 17 :3).

L’Amen revient bientôt pour mettre fin définitivement à l’esprit de séduction (Apocalypse 11 : 18 ; Apocalypse 12:9).

TONY KUNSENDE