LA DISPENSATION DIVINE

DISPENSATION (GR. OIKONOMIA)

Nous faisant connaître le mystère de sa volonté, selon le bienveillant dessein qu’il avait formé en lui-même,  pour le mettre à exécution lorsque les temps seraient accomplis, de réunir toutes choses en Christ, celles qui sont dans les cieux et celles qui sont sur la terre.

Éphésiens 1 : 9-10

Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton coeur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé. 

Romains 10: 9

Le mot « dispensation » ou « intendance » désigne les méthodes et principes selon lesquels un intendant administre les biens de son maitre. En termes bibliques, cela implique la façon dont Dieu s’occupe des hommes à différentes époques. Dieu a jugé bon de varier sa manière d’agir à travers le temps. Ainsi, la dispensation a donné son nom à la période pendant laquelle elle s’est exercée. Nous appelons la présente dispensation, qui s’étend de la mort du Seigneur Jésus à son retour, la « dispensation de la grâce », car durant cette période la grâce de Dieu est particulièrement opérante. C’est en fait la dispensation au cours de laquelle Dieu appelle les Juifs et les païens à former l’Église, le corps de Christ, par le moyen de l’Évangile.

Pendant les quelque 4000 ans qui se sont écoulés depuis Adam jusqu’à la croix, plusieurs « temps » se sont succédé. Lorsque toutes ces époques seront révolues, toutes choses seront rassemblées sous la domination du Christ, tant les choses célestes que les terrestres (Éphésiens1.10).

Car, si nous croyons que Jésus est mort et qu’il est ressuscité, croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus et avec lui ceux qui sont morts.

1 Thessaloniciens 4: 14

La dispensation du gouvernement humain est la période pendant laquelle Dieu a livré les rênes de ce monde aux dirigeants païens. Ce temps a commencé après le déluge avec le rebelle Nimrod et prendra fin bientôt à la seconde venue glorieuse de notre Seigneur Jésus-Christ, le Ressuscité . Dieu appelle donc les hommes à se repentir en acceptant Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur de leur vie personnelle en vue d’ éviter la colère du jugement de Dieu (Romains 10.9).

Emmaüs -TKM

JÉSUS-CHRIST, LE MYSTÈRE DE DIEU

Afin qu’ils aient le cœur rempli de consolation, qu’ils soient unis dans la charité, et enrichis d’une pleine intelligence pour connaître le mystère de Dieu, savoir Christ, mystère dans lequel sont cachés tous les trésors de la sagesse et de la science.

Colossiens 2: 2-3

Ainsi, qu’on nous regarde comme des serviteurs de Christ, et des dispensateurs des mystères de Dieu. 

1 Corinthiens 4: 1

Dans le N.T., le mot mystère exprime une action ou une dispensation de Dieu tenue secrète jusqu’à l’heure fixée (Romains.16.25-26), ou jusqu’à ce que l’Esprit Saint ait préparé l’homme à en recevoir la communication (Marc 4.11). Un mystère contient un élément surnaturel qui dépasse l’homme en dépit de la révélation.

Jésus-Christ est donc le mystère de Dieu dans lequel sont cachés tous les trésors de la sagesse et de la science(Colossiens 2.3). La véritable adresse de la sagesse et de la science selon les Saintes Écritures s’appelle JESUS-CHRIST. Le Seigneur Jésus a fait de ceux qui l’ont reçu et accepté comme Seigneur et Sauveur de leur vie personnelle, cohéritiers de ces trésors incomparables.

Tout a été donné au peuple de Dieu , y compris la vie éternelle. Nous pourrions dire, avec force, aujourd’hui que nous sommes, non seulement les serviteurs de Christ, mais aussi les fidèles dispensateurs des mystères de Dieu (1Corinthiens 4.1).

NDB-TKM