BONNE ANNÉE 2020, AU NOM DE JÉSUS

Tous les habitants de la terre ne sont à ses yeux que néant: il agit comme il lui plaît avec l’armée des cieux et avec les habitants de la terre, et il n’y a personne qui résiste à sa main et qui lui dise: Que fais-tu?

Daniel 4 : 35

Jésus lui dit: Ne t’ai-je pas dit que, si tu crois, tu verras la gloire de Dieu?

Jean 11: 40

Tout ce que l’Éternel veut, il le fait, Dans les cieux et sur la terre, Dans les mers et dans tous les abîmes.

Psaume 135 : 6

27 PRIÈRES POUR BRISER LES JOUGS DE MALÉDICTION, AU NOM DE JÉSUS (VIDÉO ET TEXTES)

Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi, étant devenu malédiction pour nous-car il est écrit: Maudit est quiconque est pendu au bois, afin que la bénédiction d’Abraham eût pour les païens son accomplissement en Jésus-Christ, et que nous reçussions par la foi l’Esprit qui avait été promis.

Galates 3: 13-14

Avant de faire ces prières de délivrance qui brisent les liens et jougs de malédiction, vous devriez tout d’abord recevoir Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur de votre vie, par la prière, si vous n’êtes pas encore né de nouveau. Car c’est Christ en vous qui va opérer la délivrance et poursuivre l’œuvre du salut de votre âme. Veuillez cliquer ICI pour recevoir Christ dans votre vie.

27 prières et déclarations à prononcer , au nom de Jésus , dans une attitude de droiture et de sincérité du cœur, appuyée par le jeûne, si l’Esprit du Seigneur vous persuade d’observer un moment clair de privation totale ou partielle de nourriture. Ésaïe 58: 1-14, Daniel 10: 2-3

Il est important de souligner que certains jougs et démons ne se brisent ou ne sortent que par le jeûne associé à la prière (Daniel 9 :3, Daniel 10 :3, Joël 2 : 12). « Mais cette sorte de démons ne sort que par la prière et le jeûne. », a dit le Seigneur à ses disciples dans Matthieu 17 : 21.

Veuillez consulter un médecin avant d’observer un moment de jeûne si vous avez des ennuis précis de santé. 

Je tournai ma face vers le Seigneur Dieu, afin de recourir à la prière et aux supplications, en jeûnant et en prenant le sac et la cendre”.

Daniel 9: 3

Mais cette sorte de démon ne sort que par la prière et par le jeûne“.  

Matthieu 17: 21

Voir ci-dessous les prières que chacun de nous, va certainement adapter selon ses besoins et les réalités de son environnement spirituel.

  1. Seigneur Dieu, au nom de Jésus, pardonne mes péchés et les iniquités commises par nos parents ainsi que nos ancêtres. 1 Jean 1 : 9, Daniel 9 : 16
  2. Je romps et anéantis l’alliance ou le pacte qui a été fait entre les esprits familiers et mes ancêtres, au nom de Jésus. Je stoppe, en même temps, tout transport intergénérationnel de malédictions, par le sang de Jésus. 1 Pierre 1 : 18-19.
  3. Je brise et détruis, au nom de Jésus, tout joug de malédiction sous lequel ployait ma famille, que les esprits familiers avaient dressé par le canal de rituels démoniaques et de cérémonies d’initiation. Par le sang de Jésus , je renverse toutes les forteresses qui agissaient contre moi ainsi que ma famille , au nom de Jésus . 1 Pierre 1: 18-19

Par le sang de Jésus, je renverse toutes ces forteresses , murailles d’impossibilité et d’embargo élevées contre moi ainsi que toute ma famille, au nom de Jésus. 1 Pierre 1 : 18-19

4.Je décrète et déclare la fin de l’influence maléfique des esprits familiers sur ma destinée ainsi que celle de mes êtres chers, au nom de Jésus. L’Éternel, mon Dieu, au milieu de moi est le héros qui sauve, l’ennemi est éloigné, au nom de Jésus. Sophonie 3 : 15-17

5.Je détruis et brise, au nom de Jésus, toute chaine parentale et ancestrale, sans oublier les cycles maléfiques de régression qui combattent le plan de Dieu sur ma vie.

6.Je romps, par le sang de Jésus, tout lien ou joug de mariage spirituel que les agents du malin avaient arrangé contre ma destinée, au nom de Jésus. Je lie et chasse dans les lieux arides tout esprit maléfique (succube et incube) qui agissait derrière ce lien ou joug, au nom de Jésus. 1 Jean 5 : 18, 1 Jean 4 : 4-5

J’annule et dissous, par le feu du sang de Jésus, ce mariage spirituel, au nom de Jésus. Je détruis et anéantis, en même temps, tous les droits, avantages et patrimoine maléfiques qu’aurait engendrés cet arrangement destructeur, au nom de Jésus. Psaumes 54 : 7, Romains 8 : 1, Colossiens 2 : 14

7.J’efface mon nom, par le sang de Jésus, de tout registre de condamnation diabolique, au nom de Jésus. Luc 10 : 20, Apocalypse 3 : 5, Romains 8 : 1

8. J’anéantis, au nom de Jésus, tout pouvoir néfaste et occulte qui me poursuive en provenance de la maison de mes parents. Exode 15

9. La voix de l’ennemi et les portes de l’enfer ne vont jamais prévaloir sur l’être, la vie et les mouvements de tous les membres de ma famille, au nom de Jésus. Matthieu 16 : 18, Actes 17 : 28 

10. Je déclare l’homme fort spirituel, ennemi de nos âmes, identifié, lié et détrôné par la puissance du Saint-Esprit, au nom de Jésus. Ésaïe 49 : 24-25

 11. À la manière de Gédéon Jerubbaal (Juges 6 : 24-25) dans la bible, je renverse tout autel ou forteresse maléfiques appartenant à la maison de mes parents (exerce ton propre jugement, dans le Seigneur, sur l’adéquation de cette prière), au nom de Jésus.

Et je bâtis, par la foi, dans ma maison et dans ma famille un autel spirituel à l’Éternel, mon Dieu, au nom de Jésus. 

12. Je renverse et détruis les autels de l’homme fort ancestral dans ma lignée familiale, au nom de Jésus.

13.Je révoque et efface par le sang de Jésus, au nom de Jésus, tout pacte ou alliance, d’où qu’ils viennent, dont les ordonnances condamnaient ma vie ainsi que celle de ma famille.  Colossiens 2 : 14, Romains 5 : 1

14. Je brise tout sceptre ou corne de malédiction élevée contre ma destinée, au nom de Jésus. Deutéronome 28: 13

15.Je brise tout joug de stagnation et de rétrogradation spirituelle forgé contre ma vie, au nom de Jésus. Luc 2 : 52, Romains 8 : 31, 2 Samuel 5 : 10

16. Je brise le pouvoir de la pesanteur du péché et de la mort qui veulent me tirer vers le bas, au nom de Jésus. 2 Rois 6 : 1-7, Romains 8 : 1-4

17. Je transforme la vallée de Baca spirituel que je traverse en un lieu plein de sources, au nom de Jésus. Ma force augmente pendant que je marche. Nul ne pourra m’arrêter.

18. Je broie les montagnes et les collines spirituelles sur mon chemin, par la puissance du Saint-Esprit, au nom de Jésus. Je me présenterai devant Dieu à Sion. Psaume 84 : 5-6

19. La force et la puissance de la résurrection de mon Seigneur Jésus m’attirent vers le haut, dans la présence de Dieu, en brisant toute force de l’enfer, hostile à la grâce de Dieu sur ma vie, au nom de Jésus.      Éphésiens 1 : 16-20

20. Je brise, au nom de Jésus, par l’onction du Saint-Esprit, tout joug de la paresse intellectuelle ou spirituelle, brandi contre ma destinée glorieuse en Jésus. Actes 10 : 32

21. Tout comme le poisson a vomi Jonas sur ordre de Dieu Tout-Puissant, j’ordonne, au nom de Jésus, aux forces maléfiques d’où qu’elles agissent, de vomir ou restituer mes bénédictions qu’elles avaient avalées. Jonas 2: 10, Esaïe 49 : 24-26

22. (Énumère, revendique ce qui te revient de droit, selon l’onction et la révélation du Saint-Esprit ; ne te retiens pas). Tout Ce que le Père Céleste me donne vient à moi, au nom de Jésus. Jonas 2 : 10, Esaïe 49 : 24-26

23. Je brise, au nom de Jésus, tout joug de procrastination, destructeur de destinées. Proverbes 6: 6-8, Luc 9: 59-62

24. Je lie et chasse les esprits qui opéraient derrière les liens ou les jougs sous lesquels j’étais maintenu captif ou prisonnier de l’ennemi, au nom de Jésus. Luc 10 : 19, Marc 16 : 17

 25.J’évacue et détruis par le sang de Jésus toute charge ou oeuvre de la sorcellerie exécutée contre ma destinée glorieuse ainsi que celle de ma famille, au nom de Jésus. 1 Jean 3: 8

26. Fini les années de stagnation spirituelle qui pesaient sur ma vie. L’Éternel aura, désormais, pour moi des transports d’allégresse, par la puissance du Saint-Esprit, au nom de Jésus! Sophonie 3: 17

27. Je déclare que moi et toute ma famille (ma communauté, assemblée, congrégation, collectivité, regroupement), nous servirons l’Éternel, au nom de Jésus. Josué 24 : 15, Actes 16 : 31

J’annonce dès le commencement ce qui doit arriver, Et longtemps d’avance ce qui n’est pas encore accompli; Je dis: Mes arrêts subsisteront, Et j’exécuterai toute ma volonté. Ésaïe 46: 10, 11

Que la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ soit avec votre esprit! Philémon 1: 25

TONY KUNSENDE

LE BAPTÊME CHRÉTIEN

« Il dit : De quel baptême avez-vous donc été baptisé ? Et ils répondirent : du baptême de Jean. 

Alors Paul dit : Jean a baptisé du baptême de repentance, disant au peuple de croire en celui qui venait après lui, c’est-à-dire, en Jésus. Sur ces paroles, ils furent baptisés au nom de Jésus. »

Actes 19 :3-5

« Puis il leur dit: Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création. Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné. »

Marc 16: 15-16

Christ a institué deux cérémonies que la plupart des Églises appellent sacrements. Il s’agit bien de la Sainte Cène et le baptême (Marc 16 :16, Matthieu 26 :29, Luc 22 :19-20).

Le baptême de Jean Le Baptiste

Son baptême était probablement le précurseur direct du baptême chrétien et une adaptation des bains rituels juifs. Il est certain que quelques-uns des disciples de Jésus ont été baptisés par Jean (Jean 1 : 35) et il semble qu’ils ont constitué cette pratique au début du ministère de Jésus (Jean 3 : 22; 4 : 1).

Le baptême de Jean Baptiste, auquel le Seigneur Jésus s’est soumis, était tout d’abord un témoignage de repentance mais aussi une préparation en vue de la venue du Messie, symbolisant le jugement qu’il allait apporter; ce serait comme une immersion dans le flot de l’Esprit de feu de Dieu (Mattieu 3 : 11).

Le baptême de Jésus-Christ

Il exprimait sa consécration à la volonté de Dieu et à son ministère. C’ était peut-être aussi l’expression de son identification totale avec son peuple. Après son baptême, l’Esprit vint sur lui (Matthieu 3 : 13); certains ont vu en cela un modèle du baptême chrétien d’eau et d’Esprit mais les évangélistes ne retiennent pas ces deux évènements sous le terme unique de « baptême ». Veuillez voir la vidéo au bas de la page.

Le baptême dans les livres des Actes

Le baptême des premiers convertis exprimait leur repentance et leur foi (Actes 2 :38). Il était administré « au nom de Jésus » (Actes 2 : 38, Matthieu 28 : 19) et était quelque fois accompagné de l’imposition des mains en signe d’acceptation par l’Église (Actes 8 :14). La relation entre le baptême d’eau et le don de l’Esprit est débattue.

Pour les premiers chrétiens, ce qui importait avant tout était la présence évidente de l’Esprit et le baptême jouait un rôle important en cela, mais on ne peut affirmer qu’il y avait un point de vue unique à ce sujet.

Le baptême dans les lettres de Paul

D’après 1 Cor 1 : 13, Paul souligne que le baptême est administré au nom de Jésus; dans Éphésiens 4 : 5, il considère le baptême comme l’une des bases de la communauté chrétienne.

Dans Romains 6 : 5 et Colossiens 2 : 12, il évoque le symbolisme du baptême : celui-ci est la mort à l’ancienne vie, dans l’identification avec le Christ. Paul le décrit comme un processus qui dure toute la vie (Galates 2 : 20, Philippiens 3 : 10). Il semble avoir compris cette purification au sens spirituel et non sacramental. A ceux qui voulaient que les chrétiens soient circoncis, il oppose la foi et non le baptême; ce qui importe, c’est la réalité de l’Esprit reçu par la foi (Galates 3 : 1-4,7).

La foi et le baptême

Le baptême d’eau n’agit pas de façon magique : il présuppose la foi en Jésus-Christ chez celui qui le demande : « Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé » (Marc 16 :16). « Ayant été ensevelis avec lui par le baptême, vous êtes aussi ressuscités avec en lui et avec lui, par la foi en la puissance de Dieu, qui l’a ressuscité d’entre les morts » (Colossiens 2 :12).

La pratique dans le Nouveau Testament

Le Nouveau Testament ne nous présente aucun exemple de baptême d’enfant. Bien au contraire, il nous montre que sur sa profession de foi individuelle que chacun est baptisé (Actes 2 :38,41). Ce sont des adultes qui, ayant cru, passent par les eaux du baptême (Actes 8 : 5, 12).

En Marc 16.16, les conditions du salut sont ainsi indiquées : « celui qui (1er) aura cru et qui (2e) aura été baptisé, et celui qui n’aura pas cru sera condamné ». Vouloir baptiser les enfants revient donc à renverser l’ordre divin. Il n’est pas dit : « celui qui n’aura pas été baptisé sera condamné ».

Le livre des Actes nous apprend encore que le baptême se pratique par immersion totale (Actes 8 : 37-39) comme c’était déjà le cas pour le baptême de Jean Baptiste (Matthieu 3 : 16).  C’est d’ailleurs le sens de ce mot. Le mot grec baptizô veut dire « plongerimmergersubmerger ». Il ne saurait donc être question d’aspersion ou d’infusion. En outre, lorsqu’on a reçu un baptême illégitime ou incomplet, on doit être rebaptisé (Actes 19 : 3-5).

Houlette du Berger- NDB- TKM

LA VALLÉE DE BACA

“Lorsqu’ils traversent la vallée de Baca, ils la transforment en un lieu plein de sources, Et la pluie la couvre aussi de bénédictions.”

Psaume 84: 7

Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi : Ta houlette et Ton bâton me rassurent.

Psaume 23: 4

BakaBacaBaumier: est un arbuste résineux, portant le nom de Baka, ce qui selon certains auteurs, signifie dégoutter, ou verser des larmes; une sorte de baume découle de cet arbuste. Le mot baka pourrait aussi être une substance signifiant les pleurs.

Vallée de Palestine (Psaume 84.7), tirant son nom des arbres résineux qui y croissaient; c’est peut-être la vallée des Rephaïm, car on y trouvait de tels arbres (2 Samuel 5 : 22,23); mais les versions grecque et syriaque tiennent ce terme pour une métaphore, analogue à l’expression « vallée de l’ombre de la mort ».
Baka signifie, alors n’importe quelle « vallée de larmes » ou « vallée de l’ombre de la mort ».

Cette brève et pertinente élucidation de la vallée de Baca nous exhorte, spirituellement parlant, en tant que chrétiens et disciples de Christ, à avoir toujours foi en Jésus-Christ (Hébreux 12 :2) quelle que soit l’ampleur de l’adversité ou l’antagonisme qui mettent en épreuve notre foi.

Au nom de notre Seigneur Jésus qui est avec nous, nous transformons toute « vallée de Baca » que nous traversons en un lieu plein de sources. Aucune « vallée », représentant les forces ténébreuses, ne peut nous empêcher d’avancer vers notre destinée glorieuse, car si Dieu est pour nous, personne ne sera contre nous (Romains 8 : 31).

Notre force augmente pendant la marche et nous allons nous présenter devant l’Éternel, Dieu des armées, notre Père Céleste, à Sion, au nom de Jésus (Psaume 84 : 8).

Prière :
Je transforme la vallée de Baca spirituel que je traverse en un lieu plein de sources, au nom de Jésus. Ma force augmente pendant que je marche. Nul ne pourra m’arrêter. Je broie les montagnes et les collines sur mon chemin, par la puissance du Saint-Esprit, au nom de Jésus. Je me présenterai devant Dieu à Sion.

NDB-Tony Kunsende